mercredi 18 mai 2016

Tarte fine aux pommes

Ma Boîte à Recettes #64






Le dessert le plus simple du monde, celui que l'on apprend à faire en premier, la tarte aux pommes! Je l'aime beaucoup avec la pâte brisée mais si on veut un résultat vraiment fin la pâte feuilletée est plus adaptée. Je vous en coupe une part?



Préparation:  20 minutes


Cuisson: 20 minutes


Ingrédients: 1 disque de pâte feuilletée, 4 pommes Royal Gala, 1 citron, sucre, beurre demi-sel.


Recette:


Préchauffez le four à 200°.

Pelez et coupez les pommes en tranches, arrosez-les d'un filet de jus de citron.

Déposez une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four, saupoudrez-la de sucre, déposez le disque de pâte feuilletée dessus.






Disposez joliment vos tranches de pommes, arrosez de quelques gouttes de jus de citron, mettez quelques petits morceaux de beurre salé sur le dessus et enfournez 20 minutes.

Si vous l'aimez caramélisée, saupoudrez votre tarte de sucre et repassez-la au four quelques instants.


Astuce 1: Faites vous-même la pâte feuilletée ou demandez-en un disque à votre boulanger préféré.



Astuce 2: Le fait de mettre la pâte sur une fine couche de sucre la rendra croustillante et caramélisée.







Maintenant vous pouvez déguster!

lundi 16 mai 2016

Enfant 44 de Tom Rob Smith

Ma Boîte à Livres #29




Un autre conseil de Florence! Après La ferme que j'avais adoré, Enfant 44 m'a fait entrer dans un tout autre univers. Je n'avais pas vu le film l'an dernier alors je me suis rattrapée avec le livre!


Alors l'histoire!



"Son pays aurait pu lui demander n'importe quoi,
il aurait dit oui"


Moscou, 1953. Une bataille de boules de neige entre deux frères... L'un d'eux, Arkady, est retrouvé mort non loin de la voie ferrée. Voici le premier crime qui mettra la puce à l'oreille de Leo Stepanovich Demidov, étoile montante du MGB (ministère de la sécurité). Mais avant d'ouvrir les yeux, il devra remettre en question tout ce en quoi il croyait jusque là, tout ce pour quoi il s'était battu et se battait encore, mais peut-être plus pour longtemps...

Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Avec ce roman on en apprend plus sur la Russie des années 50, les modes de vie, les autorités, les mentalités...

- L'enquête en elle-même n'arrive pas tout de suite, mais le cheminement du personnage en amont est très intéressant.

- La fin offre une véritable clé de compréhension de faits diffusés tout au long du livre, dès le début. Il faut donc le lire assez rapidement pour ne pas oublier certains passages.

- Les paysages de cet hiver 1953 vous font frissonner ;))


Pour commencer...


"Puisque Maria avait décidé de mourir, son chat n'aurait qu'à se débrouiller"...


Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!

samedi 14 mai 2016

Ce moelleux au chocolat qui est devenu un classique à la maison

Ma Boîte à Recettes #63






Rapide, efficace! Idéal découpé en cubes pour le café, pas mal non plus au petit déjeuner ou en dessert ;) L'essayer c'est l'adopter alors à vos fouets mesdames et messieurs!



Préparation:  10 minutes


Cuisson: 25 minutes


Ingrédients: 3 oeufs, 150g de chocolat à pâtisser, 200g de sucre en poudre, 100g de farine, 150g de beurre demi-sel mou.


Recette:


Préchauffez le four à 180°.


Travaillez bien le beurre avec le sucre, incorporez les oeufs entiers un à un puis le chocolat fondu. Terminez par la farine et mélangez bien. 

Versez la préparation dans un moule carré ou rectangulaire chemisé de papier sulfurisé et enfournez pendant 25 minutes. 


Astuce 1: Vous pouvez ajouter des noix ou des amandes, ce sera délicieux!


Astuce 2: S'il en reste, conservez-les dans une boîte en métal tapissée de papier sulfurisé.








Maintenant vous pouvez déguster!

jeudi 12 mai 2016

Roseanna de M. Sjöwall et P. Wahlöö

Ma Boîte à Livres #27




Une belle découverte grâce à Florence! Le roman date de 1965 mais il est pourtant très actuel. La Suède, ce pays que j'aime temps, berceau d'Ikea... J'en fais des tonnes?? Mais non... D'ailleurs j'irai marcher dans les pas de Martin Beck cet été ;) J'ai hâte!!!

Alors l'histoire!



"Le plan était habile 
mais le poisson ne mordait pas à l'appât"


L'inspecteur principal Martin Beck est en poste à Stockholm, il est marié, a deux enfants et beaucoup de principes! (auditeurs du Masque  cette première phrase est pour vous) Pour cette enquête il est envoyé à Motala pour seconder le commissaire Laarson ainsi qu'Ahlberg et Linköping. Un corps a été retrouvé dans l'écluse de Borenshult le 8 juillet vers 15h, c'est une femme nue qui apparaît lors du dragage du canal. L'inspecteur va commencer par chercher l'identité de la victime de ce crime pervers avant d'en traquerson auteur...


Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Si l'enquête a besoin de temps pour se mettre réellement en route elle demeure néanmoins bien menée jusqu'à la fin. On est transporté en Suède dès le début avec les noms des personnages et des lieux... Au départ le rythme de lecture s'en ressent mais on s'habitue vite.

- J'avoue qu'il y a une chose qui me plaît assez dans les romans policiers: la vie de l'enquêteur! J'ai un petit côté voyeur? Si vous voulez... Toujours est-il que l'on effleure la psychologie de Martin tout au long du roman, j'aurais aimé en apprendre encore davantage, peut-être lors d'une prochaine lecture?

- Je lis rarement des livres écrits en duo, il sont aussi sans doute assez rares, mais j'ai aimé ce style!


Pour commencer...


"Le corps fut retrouvé le 8 juillet juste après 15h...".


Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!

mercredi 11 mai 2016

Tiramisu

Ma Boîte à Recettes #62





Bon, je fais quoi en dessert après l'Osso-Buco? Un tiramisu!!! Restons dans le thème de l'Italie jusqu'à la fin du repas... Voici une petite recette tirée des "Gâteaux de mamie" aux Editions Marabout.




Préparation:  20 minutes


Cuisson: 0 minute

Réfrigération: 12 heures


Ingrédients pour 6 gourmands: 15cl de café fort (j'en ai utilisé 25), 2 cuillères à soupe de Marsala (j'en ai mis 3), 24 biscuits à la cuillère, 3 oeufs, 50g de sucre, 400g de mascarpone et 30g de cacao amer en poudre.

Recette:


Versez dans une assiette creuse le café et 1 ou 2 cuillères de marsala, selon votre goût. Imbibez les 12 biscuits et rangez-les au fond de votre joli moule (pour ma part je ne le démoule pas donc je le prépare dans un joli contenant).

Séparez les jaunes et les blancs des oeufs. Montez les blancs en neige, réservez. Fouettez les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux, incorporez le mascarpone et 1 ou 2 cuillères de Marsala, selon votre goût. Mélangez bien. Incorporez les blancs d'oeufs.

Répartissez la moitié de la préparation sur les biscuits, imbibez les 12 derniers biscuits, rangez-les sur la crème. Versez le reste de la préparation, égalisez bien. Couvrez de papier sulfurisé et mettez au réfrigérateur.

Au moment de servir saupoudrez de cacao amer à l'aide d'un petit tamis.





Astuce: Commencez par choisir votre plat, tapissez de biscuits secs pour voir combien il vous en faudra au total pour les deux couches.


Maintenant vous pouvez déguster!

jeudi 14 avril 2016

Bouillon aux champignons et au tofu fumé

Ma Boîte à Recettes #61




- Mon chéri, pour la prochaine soupe donne-moi un ingrédient imposé!
- Euh... Du tofu?
- Euh... Euh... Euh... Uuuuuiiiiiiii... Bon, d'accord... Du tofu... Défi relevé!

Autant vous dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il mette la barre aussi haute pour ce premier défi soupe... Du tofu... Je n'en cuisine ja-mais! Après quelques recherches sur la chose je vous présente mon Bouillon aux champignons et tofu fumé...




Préparation:  10 minutes


Cuisson: 10 minutes


Ingrédients pour 4 personnes: 1l de bouillon de volaille, 250g de champignons de Paris, 100g de tofu fumé, 1 cive, quelques pluches de coriandre, des graines de sésame (ici j'ai pris du sésame doré).


Recette:


Préparez le bouillon de volaille. Je n'avais pas beaucoup de temps cette fois-ci donc j'ai pris des cubes de bouillon bio, j'en ai mis deux dans un litre d'eau.

Pendant qu'il chauffe, lavez et coupez les champignons en tranches un peu épaisses, détaillez le tofu fumé en dés, émincez la cive, lavez les pluches de coriandre.

Quand le bouillon est bien chaud, jetez-y les champignons et le tofu. Quand l'ébullition reprend ne laissez pas cuire, servez immédiatement dans de jolis bols. Décorez de quelques rondelles de cive, de coriandre et de graines de sésame.




P.S.: Faute avouée à moitié pardonnée...? Sur la photo c'est du persil... J'ai voulu acheter un pied de coriandre, il y en avait plein de pots sur une étagère alors j'ai soigné mon choix... J'ai pris le plus beau! Sauf qu'en rentrant j'enlève le papier et je vois "Persil plat"... Voilà voilà...!


Maintenant vous pouvez déguster!

mardi 15 mars 2016

Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre

Ma Boîte à Livres #26




Alors l'histoire!



"Le 22 décembre fut donc une journée assez douce, 
quelques degrés au-dessus des normales saisonnières"


Cette fin d'année 1999 à Beauval aurait pu être comme toutes les autres, enveloppée par la féérie de Noël, drapée d'un beau manteau neigeux, gentiment perturbée par les cris des enfants se lançant des boules de neige... mais ce ne fut pas le cas! Au contraire, la température était plutôt douce cette année-là... Une douceur qui allait virer au cauchemar avec l'enchaînement d'une série d'événements tragiques dont Antoine, un jeune garçon de 12 ans, serait le protagoniste.


Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Parce que Pierre Lemaitre l'a écrit, c'est donc la meilleure des raisons!!!

- Plus sérieusement, j'ai une nouvelle fois été surprise par mon auteur favori. Rien à voir avec ses romans précédents, Pierre Lemaitre nous plonge dans un autre univers et invente une histoire totalement inattendue.

- Le suspense nous tenaille: j'ai eu du mal à lâcher le livre le soir pour m'endormir, je voulais à tout prix connaître la suite, pas la fin, la suite!

- Je ne suis pas une professionnelle de la syntaxe, il y a certainement un nom pour appeler ce genre de phrases que j'adore et que j'ai retrouvées tout au long du roman: "... sa mère avait toujours refusé les animaux à la maison, pas de chien, ni de hamster, rien, ça fait des saletés". Le langage familier qui se mêle à la description rend le récit très vivant, et dans la fin de la phrase j'ai réellement l'impression d'entendre la mère d'Antoine, voire même de me rappeler une scène vécue dans mon enfance ;))


Pour commencer...


"A la fin de décembre 1999 une surprenante série d'évènements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt".


Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!

samedi 12 mars 2016

Le biscuit du millionnaire

Ma Boîte à Recettes #60





La gourmandise est-elle un vilain défaut? Non, je ne le pense pas...! La preuve: aujourd'hui je vous présente une bombe calorique!!! J'ai trouvé la recette sur le merveilleux blog Il était une fois la pâtisserie. Elle  prend un peu de temps, environ une heure au total, mais est extrêmement simple, alors ne vous privez pas du Biscuit du millionnaire...












Préparation:  35 minutes


Cuisson: 25 minutes


Ingrédients: 


- Pour le biscuit: 125g de beurre doux mou, 50g de sucre, 1 pincée de sel et 180g de farine.

- Pour le caramel: 400g de lait concentré sucré, 1 pincée de sel, 150g de sucre, 150 de beurre demi-sel et 1 cuillère à café de miel.

- Pour le chocolat: 1 tablette de chocolat au lait Nestlé Dessert.


Recette:


Préchauffez le four à 180°, mélangez le beurre doux mou, le sucre et le sel. Ajoutez la farine. Etalez la pâte avec les doigts dans un moule tapissé de papier sulfurisé beurré sur moins de 1cm d'épaisseur. Un petit moule rectangulaire ou carré fait parfaitement l'affaire. Enfournez 25 minutes.





Dans une casserole, mettez tous les ingrédients pour le caramel et faites chauffer 25 minutes sans cesser de tourner à feu moyen. Sur ma plaque induction j'ai fait chauffer à "5" de puissance. Versez la préparation sur le biscuit. Tapotez le moule pour égaliser.





Faites fondre le chocolat. Pour moi c'était au micro-onde, puissance 600 pendant 30 secondes, remuez et renouvelez l'opération. Versez sur le caramel, tapotez le moule pour égaliser. Mettez au frais pour faire durcir le tout afin d'avoir une jolie découpe ;)





Maintenant vous pouvez déguster!


mercredi 9 mars 2016

Les salauds devront payer d'Emmanuel Grand

Ma Boîte à Livres #25




Alors l'histoire!



"Alors que dans le Nord on voit le soleil bien sûr, mais on y voit aussi la pluie, la bruine, l'averse, l'éclaircie, la neige, 
le déluge, la glace, la giboulée puis l'accalmie et parfois, 
ce que Pauline préférait, ces journées fabuleuses de plein hiver quand l'air est lumineux, limpide, et que 
les seuls nuages sont ceux qu'on forme avec la bouche."


Wollaing est une petite ville du nord de la France (inventée pour l'occasion par l'auteur). L'histoire se passe en 2015, les usines qui marchaient à plein régime dans les années 60 ont vu passer différents plans sociaux, il ne reste que leurs carcasses de parpaings et de ferraille où les herbes folles aiment se développer ainsi que le chômage qui gagne du terrain dans les classes ouvrières. Pauline est une jeune toxico qui gagne 400€ par mois, amoureuse d'un dealer avec lequel elle veut changer de vie. Elle trouve la solution: un site internet qui profite du surendettement lié aux licenciements et aux problèmes économiques de la région en proposant des prêts à taux très attractifs ! Mais attention, Freddie et Gigi sont là pour veiller au bon remboursement des sommes empruntées...


Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Les salauds devront payer... Quand j'ai lu le titre j'ai tout de suite eu envie de savoir qui voulait se venger de qui, pourquoi et comment! Ma curiosité était à son plus haut niveau, mon impatience aussi... J'étais loin d'imaginer ce que j'allais trouver...

- Le roman se lit très bien, très vite. Il y a beaucoup de personnages au début pour nous faire entrer dans la vie de cette petite ville qui ressemble étrangement à celles que l'on connaît tous!

- Erik Buchmeyer est un commandant de choc et Saliha Bouazem une lieutenant de charme ;) un cocktail détonnant!

- Le Nord est une très belle région que j'ai découverte l'an dernier. Avec ce roman je me rappelle certaines discussions du mois de mai dernier avec des habitants de Dunkerque et des environs. Que de bons souvenirs.


Pour commencer...


"1944. Brazzaville. "Nous lisons de temps en temps que cette guerre doit se terminer par ce qu'on appelle un affranchissement des peuples coloniaux"".



Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!

mercredi 24 février 2016

The Revenant de Alejandro González Iñárritu

Ma Boîte à Films #4



Bon, allez, il faut se bouger et retourner un peu au cinéma!!! En plus il est à 200 mètres donc aucune excuse... Hier soir j'ai fait mon grand retour au cinéma avec The Revenant


The Revenant de Alejandro González Iñárritu sort aujourd'hui 24 février. Ce western américain a une belle distribution avec notamment Leonardo Di Caprio et Tom Hardy.


Alors l'histoire!

"Je n'ai pas peur de mourir, je l'ai déjà fait!"

Glass est un trappeur américain. Il a perdu son épouse lors du massacre d'un village pawnee mais son fils a survécu à ses brûlures. Ils sont maintenant tous les deux au service des trappeurs américains. Glass connait les terres hostiles de Yellowstone comme sa poche, ses supérieurs ont confiance en lui. 
Un jour de chasse, après avoir pris un magnifique élan, les trappeurs arrivaient à leur campement pour s'occuper de la peau de cet animal lorsque les indiens les attaquèrent. Sur 45 hommes ils ne restèrent que 10. Il fallait fuir, mais comment? Vers où? Les avis divergeaient entre Glass et Fitzgerald...


Pourquoi ai-je aimé ce film?

- Le film est inspiré de faits réels.

- Leonardo Di Caprio et Tom Hardy jouent remarquablement bien! Leonardo a disons peu de texte pour ce rôle, mais son interprétation est magistrale.

- Les paysages sont magiques, conjugués à la bande son ils nous font voyager très très loin...

- Les thèmes de la lutte de l'homme face à l'animal, l'homme face à l'homme et l'homme face à la nature y sont très bien exploités.

- L'émotion va crescendo, les 2h36 du film passent très vite.


Larmomètre: quand même une larmichette à un moment clé... A part ça, âmes sensibles et végétariens préparez-vous à mettre votre main devant les yeux à quelques reprises...



Il y a bien un grand écran près de chez vous... Alors bon film!

mardi 23 février 2016

Une vraie famille de Valentin Musso

Ma Boîte à Livres #24




Par l'auteur de La faille ... Une vraie famille.


Alors l'histoire!



"Le ton qu'avait employé Mathilde était à mi-chemin 
de la crainte et de l'excitation. D'une certaine manière,
François était exactement dans le même état d'esprit qu'elle"


Un roman, trois personnages, trois parties! C'est dans un huit-clos qui enferme peu à peu les personnages dans leur esprit, dans leur histoire mais aussi dans leur maison, que se déroule le dernier roman noir de Valentin Musso.  Mathilde et François Vasseur sont proches de la retraite, elle est galeriste et lui universitaire. Arrivés il y a quelques mois à Quimperlé, ils vivent paisiblement dans la longère isolée dans laquelle ils ont choisi de se retirer après le drame qui a plongé la France dans 8 huit mois de psychose. Un jour, en sortant du cabinet de la kinésithérapeute qui soulage la douleur qui le tenaille depuis des mois, François aperçoit un jeune homme tenant une pancarte "Homme à tout faire" et lui demande s'il peut l'aider à changer son pneu crevé. Et c'est là que tout a commencé...


Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Les trois parties de ce roman nous permettent d'entrer dans la tête des trois personnages.

- Le huit-clos intensifie le sentiment d'enfermement non seulement physique mais aussi mental des personnages.


- Les revirements de situation sont nombreux et parfaitement inattendus! 


- Les flashbacks sont bien "délimités" dans le récit et passent comme une lettre à la poste ;)


- Si vous avez aimé La Faille de Valentin Musso et Robe de marié de Pierre Lemaître, vous adorerez Une vraie famille.


Pour commencer...


"A 10h18, il franchit le porche d'entrée et pénétra dans la cour d'honneur de l'université..."


Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!

lundi 22 février 2016

Velouté de carottes à la feta et au cumin

Ma Boîte à Recettes #59





Les carottes de notre petit producteur fétiche étaient superbes ce matin sur le marché, il fallait trouver une idée pour les utiliser sans passer l'après-midi en cuisine. Tiens, il reste de la feta? Banco! Nous allons avoir les cuisses roses car ce soir nous mangerons un velouté de carottes à la feta et au cumin... 3 ingrédients, 10 minutes de préparation, pari gagné!



Préparation:  10 minutes



Cuisson: 40 minutes


Ingrédients: 1kg de carottes, 100g de feta et 1 bonne cuillère à café de cumin, sel et poivre du moulin.



Recette:



Epluchez et détaillez les carottes en grosses rondelles. Mettez-les dans une casserole, couvrez d'eau, salez au gros sel et faites cuire environ 40 min (cela dépend de la taille des rondelles de carottes).

Vérifiez la cuisson. S'il y a trop d'eau enlevez-en un peu, ajoutez la feta et le cumin, poivrez et mixez.



Maintenant vous pouvez déguster!

samedi 20 février 2016

Sorbet au citron

Ma Boîte à Recettes #58




Aujourd'hui je me suis amusée avec mon nouveau jouet! Merci les copines, j'ai enfin utilisé votre carte cadeau de mes 35 ans, j'ai choisi le bol sorbetière qui s'adapte sur mon robot. Alors les filles cette recette est pour vous ;)) Je sais, c'est l'hiver, il fait froid, humide, il pleut, mais un petit sorbet maison ça se mange par tous les temps!!




Préparation:  20 minutes


Repos: 1 heure au réfrigérateur


Turbine: 25 minutes


Congélation: 2 à 4 heures


Ingrédients: 150g de jus de citrons (environ 4 citrons), le zeste d'un citron ou deux en fonction de l'intensité souhaitée, 150g de sucre en poudre, 350g d'eau, 2 blancs d'oeufs.


Recette:




Dans une casserole portez à ébullition l'eau avec le sucre et les zestes. Laissez refroidir.

Une fois le mélange refroidi ajoutez le jus de citrons. Laissez refroidir et réfrigérez 1 heure.

Montez les blancs en neige et ajoutez-les au mélange précédent.

Mettez à turbiner 25 minutes.




Pour une glace plus consistante, placez au congélateur entre 2 et 4 heures dans une boîte destinée à cet effet.






Maintenant vous pouvez déguster!


mardi 16 février 2016

Glacé de Bernard Minier

Ma Boîte à Livres #23




Un auteur que j'avais envie de lire depuis longtemps... C'est fait! Hâte de lire Le cercle!


Alors l'histoire!



"C'est ce que j'appelais du temps où j'étais encore juge d'instruction le "détail qui ne colle pas"." p.383


Martin Servaz, commandant au SRPJ de Toulouse est appelé pour une affaire qui sort de l'ordinaire: le meurtre d'un cheval! Mais pas n'importe quel cheval, celui d'un richissime homme d'affaire de la région de Saint-Martin-de-Comminges. Le pur sang a été retrouvé décapité, accroché en haut du téléphérique qui mène à l'usine hydroélectrique qui lui appartient également. Cette affaire pourrait sembler anodine si l'on n'avait pas retrouvé sur place l'ADN d'un dangereux psychopathe détenu dans une unité extrêmement bien gardée d'un hôpital psychiatrique.
Ce crime chevalin va être le point de départ d'une enquête captivante sur fond de tempête de neige!


Pourquoi ai-je aimé ce roman?


- Bernard Minier décrit les lieux avec beaucoup de détails, cela m'a permis d'imaginer exactement chaque scène, j'ai pu visualiser l'histoire entière.

- Le commandant Servaz a un côté très attachant, d'autant que son histoire personnelle est également évoquée dans le roman. Et puis un policier qui fait des citations en latin à longueur de temps, ça ne court pas les rues...

- Le suspense est bien rondement mené! L'histoire nous colle les mains au livre, vous aurez du mal à le lâcher! Les 200 dernières pages sont littéralement palpitantes!!


Pour commencer...


"Les bruits: celui, régulier, du câble et, par intermittence, les roues des pylônes lorsque le sabot du téléphérique passait dessus, communiquant ses secousses à la cabine."


Maintenant filez à la librairie! Bonne lecture!